aller à la page
aller au sous-thème du menu
aller au menu principal
vous êtes ici: 

Activités économiques concernées les transports transalpins

type of commodities transported over the Alps 03
(c) BMVIT
  • Sur la route, les différents biens manufacturés (machines, équipement de transport, produits électroniques, vêtements, etc.) demeurent le groupe de marchandises le plus transporté et renforce sa position : il représentait 37% des tonnages totaux en 2004, contre 33,3% en 1999. Il dépasse même la moitié des tonnages totaux traversant les passages routiers suisses.
  • Ensuite, les deux autres groupes importants de marchandises sur le réseau routier sont les denrées alimentaires et les fourrages (16%), avec également un taux de croissance élevé, suivi des produits agricoles (14%) qui occupaient la seconde position en 1999.
  • Parmi les trois autres types de marchandises atteignant 10%, un fort contraste demeure entre d’un côté les produits sidérurgiques, dont la croissance a pratiquement atteint 50% en cinq ans, et d’un autre côté, les produits chimiques et les matériaux de construction, dont la croissance a été nulle.
  • La composition des transports combinés accompagnés est plutôt semblable à celle enregistrée sur les routes, avec toutefois une plus faible proportion de produits agricoles et de denrées alimentaires. Ce résultat semble assez convaincant, si l’on tient compte des conditions spécifiques à ce type de transport (refroidissement, besoins de transport de courte durée). Bien qu’il reste négligeable en France, ce type de transport représente 4% des biens transportés par des poids lourds traversant les Alpes en Autriche, et représente une part significative en Suisse de 12%.  
  • Le chargement sur les wagon ferroviaires n’a guère augmenté entre 1999 et 2004, du fait de l’équilibre entre une croissance sur les passages autrichiens et une décroissance ailleurs, en particuliers dans les traversées françaises.
  • Les produits agricoles demeurent les biens les plus transportés sur les rails (21% du total des tonnages), même si cette catégorie a perdu des parts entre 1999 et 2004, immédiatement suivis par les biens manufacturés (20% du tonnage total, plus de 40% aux traversées suisses).
  • Les produits sidérurgiques sont passés de la seconde à la troisième position entre 1999 et 2004, bien qu’ils restent à la première place en ce qui concerne les transports alpins par rails en France.
  • Les transports combinés non-accompagnés montrent pour leur part le taux de croissance le plus élevé parmi tous les modes de transport de l’arc alpin, avec une augmentation de 36% en cinq ans.
  • Ce taux de croissance globale occulte le grand contraste existant entre l’augmentation exceptionnelle des transports combinés aux traversées suisses (+58%) et la baisse considérable de 25% aux traversées françaises.
  • Etant donné que l’information sur le type de biens transportés dans les conteneurs n’est pas disponible, la description globale en fonction du type de marchandise n’est pas complète. Néanmoins, si l’on suppose qu’une grande part de biens présents dans les conteneurs appartienne également au groupe des biens manufacturés, cela renforce certainement la position relative de ce type de marchandises.     

Télécharger

Tableau : > Transports alpins via la route et les rails par type de bien et par pays

copyright by BMVIT
Bundesministerium für Verkehr, Bau und Stadtentwicklung (Allmand) Ministère de l'Écologie, de l'Energie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire (France) Ministero delle Infrastrutture e dei Trasporti (Italie) Bundesminsiterium für Innovation, Verkehr und Technologie (Autirche) Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (Suiss) Ministrstvo za promet (Slovénie) Direction générale de l'Energie et des transports