aller à la page
aller au sous-thème du menu
aller au menu principal
vous êtes ici: 

Principaux résultats concernant les trafics routier et ferroviaire

Cross Alpine Freight Transport 04
(c) BMVIT - cliquer pour agrandir

Transport routier:

  • Brenner est toujours le passage alpin le plus important, avec près de 2 millions de véhicules en 2004 ; avec 31,5 MT, il héberge près d’un quart du total du transport routier Alpin.
  • La hiérarchie parmi les autres passages a été fortement modifiée : le Mont blanc, qui était le second passage le plus important en 1994, est devenu une traversée bien moins importante, alors que Vintimille l’a remplacé en 2004 en tant que second passage le plus important en terme de nombre de véhicules. Au Gothard, on a enregistré une baisse du nombre de véhicules avec en parallèle une hausse des tonnages.
  • Par conséquent, la répartition des tonnages par pays alpins traversés est passée de 44% à 32% en France, de 8% à 10% en Suisse et de 48% à 58% en Autriche.

Transport ferroviaire:

  • Sur l’ensemble de l’arc alpin, la part du rails en terme de tonnages totaux a baissé continuellement, de 38% en 1994 à 34% en 1999 et 33% en 2004.
  • La répartition diffère sensiblement en fonction du pays alpin traversé : en 2004 la part du rail s’élevait à 64% en Suisse, 31% en Autriche et 14% en France. Au cours de la dernière décennie, il a diminué dans chaque pays.  
  • Le passage alpin le plus important en terme de fret ferroviaire est le Gothard (15.6 millions de tonnes), suivi par le Brenner et Semmering avec prés de 10 millions de tonnes chacun.
  • La répartition des transports ferroviaires entre les pays transalpins est passée de 17% à 11% en France, de 35% à 36% en Suisse  et de 48% à 53% en Autriche.
Modal Split at Alpine Crossing Freight Transport 04
(c) BMVIT, Cliquer pour agrandir

Téléchager

Tableau:
> Evolution des flux du trafic routier par traversée alpine
> Evolution des flux totaux par mode de transport et pays alpin
> Répartition modale, Part du rail en tonnage

copyright by BMVIT
Bundesministerium für Verkehr, Bau und Stadtentwicklung (Allmand) Ministère de l'Écologie, de l'Energie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire (France) Ministero delle Infrastrutture e dei Trasporti (Italie) Bundesminsiterium für Innovation, Verkehr und Technologie (Autirche) Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (Suiss) Ministrstvo za promet (Slovénie) Direction générale de l'Energie et des transports